Plus d’articles

Des réflexions pour lʼavenir

2023 a vu une aggravation de la pauvreté dans les pays les plus fragiles. Dans ce cadre, l’appui des organisations membres d’Unité à des organisations de la société civile, ainsi que des institutions de santé et d’éducation dans le Sud global a été essentiel. Il contribue à ce que leurs projets de développement durable puissent être menés à bien et améliorer les conditions de vie des populations les plus vulnérables.

Raji Sultan
Sara Ryser
Martin Schreiber
Photo de couverture du rapport annuel 2023

En 2023, les guerres au Moyen-Orient et au Soudan sont venues s’ajouter au conflit ukrainien et aux multiples cirses internes qui touchent l’Afrique subsaharienne. Conjuguées à des crises climatiques partout dans le monde et à des conflits sociaux en Amérique latine, elles entravent le redressement de l’économie mondiale depuis la pandémie de Covid-19. Là où les vies ne sont pas déjà menacées directement par les conflits, les prix élevés pèsent fortement sur les populations locales et mettent en danger la sécurité alimentaire, ainsi que l’accès aux services de base en matière de santé et d’éducation.

Face à ce contexte difficile, dans le cadre du programme institutionnel d’Unité cofinancé par la DDC, neuf organisations membres d’Unité ont appuyé 56 organisations du Sud global en 2023 dans le renforcement des systèmes de production alimentaire durable (ODD 2), 69 dans le renforcement des systèmes de santé nationaux (ODD 3), 78 dans le renforcement des systèmes d’éducation nationaux (ODD 4), ainsi que 91 dans la promotion des sociétés pacifiques et inclusives pour le développement durable (ODD 16). 334 affectations de professionnel·le·s ont notamment concrétisé cette coopération entre organisations suisses et organisations locales du Sud global.12 335 collaborateur·rice·s de ces dernières ont pu être soutenu∙e∙s dans leurs formations, ce qui a permis de renforcer la qualité ou l’éventail des prestations aux communautés locales.

Notre impact à la loupe

En 2023, un expert indépendant a été mandaté pour analyser l’impact du programme d’Eirene Suisse au Salvador. Des ateliers participatifs avec les organisations partenaires salvadoriennes, les populations concernées et des représentant·e·s des autorités ont permis d’identifier des progrès significatifs dans les droits humains. On peut par exemple citer l’accès de jeunes en situation de handicap à un emploi, facilité avec l’organisation Los Angelitos, l’inclusion des communautés locales dans la gestion durable des ressources, avec le réseau Unidad Ecológica Salvadoreña, ainsi que l’intégration d’outils et processus renforçant la résilience de l’organisation Asociación de Desarrollo Económico Social. L’analyse d’impact a également débouché sur neuf recommandations.

Des dialogues sur la mise en oeuvre des programmes des neuf organisations cofinancées dans le cadre du programme d’Unité ont également été menés par la Commission de garantie de la qualité, composée majoritairement d’expert∙e∙s indépendant∙e∙s. Ces échanges servent à l’évaluation et approbation annuelle des rapports programmatiques et financiers des organisations membres.

L'organisation Los Angelitos
Eirene Suisse appuie l’organisation Los Angelitos pour renforcer l’inclusion scolaire et sociale des enfants et des jeunes en situation de handicap au Salvador.

L’apprentissage promu

Unité s’engage également dans la formation, l’apprentissage mutuel et le développement de bonnes pratiques. C’est ainsi que des webinaires et un séminaire ont été organisés pour partager les résultats du développement par l’EPFL d’outils spécifiques pour faciliter l’e-learning dans les contextes fragiles dans le cadre d’un projet commun. L’application E4all et des tutoriels sont disponibles librement pour toutes les organisations intéressées.

Deux échanges ont également été menées sur la prévention de l’exploitation, du harcèlement et des abus sexuels avec les points focaux des organisations membres dédiés à cette thématique. Avec l’accompagnement d’une experte du comité inter-agences des Nations-Unies, un jeu de rôle a par exemple été mené pour s’exercer à traiter un cas d’abus qui concernerait l’organisation suisse.

Repenser notre rôle

L’injustice climatique entre le Nord et le Sud global, ainsi que l’accroissement de la migration ont été abordés en 2023 dans le magazine d’Unité, Praxis, par le biais d’entretiens avec des expert∙e∙s et des reportages. Une conférence-débat a également été organisée à Berne sur le rôle de la coopération suisse pour la promotion de la paix. Au niveau international, les conséquences de la survenance de la guerre en Europe et son impact sur les politiques de développement ont été débattues avec d’autres organisations et agences nationales européennes de volontariat suite à l’invitation de l’agence norvégienne NOREC, membre comme Unité du réseau Forum.

Ce réseau international a tenu sa conférence globale annuelle à Kuala Lumpur sur le thème du volontariat des jeunes pour le développement comme instrument du changement. En outre, la préparation de l’avenir de la coopération a été un enjeu clé pour Unité en 2023. Unité a en effet participé à la consultation de la Confédération concernant la stratégie 2025–2028 de la coopération internationale suisse et élaboré son propre nouveau programme pour cette période. Sur la base d’ateliers avec des organisations membres, des objectifs transversaux sur l’égalité des sexes et la lutte contre le réchauffement climatique ont été nouvellement intégrés. L’appui à des organisations locales pertinentes dans leur contexte pour qu’elles puissent fournir des prestations de qualité aux populations locales et influer sur les systèmes restera le coeur de l’orientation stratégique d’Unité à l’avenir.

Lire le rapport annuel 2023
PDF 4.4 MB

Les plus lus

Couverture de la mise en consultation sur la stratégie de coopéartion internationale 25-28

Prise de Position concernant le message sur la stratégie de coopération internationale 2025-2028

Unité a participé à la consultation concernant le message sur la stratégie de coopération internationale 2025-2028 avec une prise de position. En bref : Une coopération efficace a besoin de moyens à …
Raji Sultan
Sara Ryser

L’appropriation par les pays est incontournable pour un développement efficace

L’appropriation par les pays est aujourd’hui reconnue comme un élément clé d’une coopération au développement efficace. L’ambassadeur Thomas Gass, co-président du Partenariat Mondial pour une Coopérat…
Raji Sultan
Varinia Dieperink, coopérante d’Eirene Suisse en Ouganda, avec un enfant dont l’écolage était financé par l’un des projets de YOLRED, en train d’écrire une lettre de remerciements.

Favoriser le retour des enfants de la guerre

Dans le nord de l’Ouganda, nombre d’anciens enfants-soldats, ex-captifs de la guerre et familles déplacées de force peinent à retrouver une place dans leurs villages d’origine. YOLRED, une organisatio…
Gilles d'Andrès